Un site duSTIFavec

Etat Île-de-France Yvelines SNCF RATP

Votre nouvelle ligne
du RER A au RER C

Tangentielle Ouest

Accueil > La Tangentielle Ouest > Un projet en 2 phases

Un projet en 2 phases

La Tangentielle Ouest s’étendra sur 29.2 km (dans le cadre de la variante urbaine à Poissy), du nord au sud du département des Yvelines, d’Achères-Ville RER A à Saint-Cyr-l’École RER C et vers Saint-Germain-en-Laye RER A.

Le nouveau tracé empruntera en partie les infrastructures ferroviaires existantes de la Grande Ceinture, une ligne de chemin de fer formant une boucle autour de Paris, à 15 km du boulevard périphérique. Des rénovations de lignes et des aménagements de type tramway sont également prévus afin de permettre l’exploitation de la Tangentielle Ouest en mode tram-train.

Les études du projet Tangentielle Ouest sont menées en 2 phases :

Mise en service d’une ligne de tram-train entre Saint-Germain RER et Saint-Cyr RER. La Grande Ceinture Ouest est prolongée en réutilisant une partie des infrastructures existantes de la Grande Ceinture. Une extension en mode tramway est réalisée de Saint-Germain Grande Ceinture (GC) à Saint-Germain RER, via le Camp des Loges.

Prolongement de la Tangentielle Ouest de Saint-Germain GC vers Achères-Ville RER. L’infrastructure de la Grande Ceinture est réutilisée de Saint-Germain GC au sud de Poissy. Entre le sud de Poissy et le secteur du Chêne Feuillu, le tracé proposé a fait l’objet d’évolutions suite à l’enquête publique de 2014. En effet, suite aux conclusions de l’enquête publique, les porteurs de projet ont mené des études venant confirmer l’opportunité d’un tracé urbain dans Poissy. Dans cette hypothèse, le tram-train emprunte une nouvelle plateforme de type tramway en traversant la ville de Poissy. Du secteur du Chêne-Feuillu à Achères-Ville, le tram-train emprunte également des voies nouvelles de type tramway, créées à l’ouest des voies ferrées actuellement circulées par les trains du RER A et de la ligne L du Transilien. Le nouveau tracé urbain dans Poissy sera soumis à une concertation complémentaire en 2016 et à une enquête publique complémentaire envisagée en 2017.

Le tracé du projet

( )